Un consulat, pourquoi faire ?

Drammensveien_69_-_2009-05-13_at_19-21-48Les contraintes économiques de ces dernières années ont entraîné une évolution du réseau consulaire français, notamment avec la fermeture de certains consulats. Alors que la communauté française en Norvège est en constante progression, il nous paraît important et nécessaire de disposer d’une section consulaire en Norvège. Pourtant, beaucoup de Français, sur les réseaux sociaux notamment, se posent la question de l’intérêt de s’y inscrire. Ayant cotoyé le personnel de notre section consulaire ces derniers mois, j’ai pu constater, malgré l’augmentation constante de leur charge de travail, l’importance donnée à un appui continu aux citoyens. Il serait regrettable de ne plus pouvoir compter sur eux dans les années à venir. Pour éviter cette éventualité, il est, à mon avis, important de s’y inscrire.

En effet, si la communauté française en Norvège veut pouvoir disposer d’un consulat offrant un certain nombre de services directs ( voir par ailleurs), il faut lui donner de la visibilité et ainsi justifier son existence.

Le consulat, la France à proximité

Le consulat représente l’administration publique de la France à l’étranger. Il s’occupe de ses ressortissants, habitant ou voyageant dans le pays où il se trouve. Le consulat assure en outre la protection et la défense de ses ressortissants et de leurs biens, dans le respect de la loi locale.

Les missions principales du consulat sont :

  • L’inscription des Français résidant dans sa circonscription.
  • L’état civil : transcription des actes de naissance et de décès, mariages, PACS, divorces, adoptions survenues à l’étranger…
  • L’établissement de documents officiels : cartes d’identité, passeports, certificats de vie, attestation de résidence, copie de documents…
  • La délivrance de visas pour les citoyens étrangers ayant besoin d’un visa pour se rendre en France.
  • Le consulat est également chargé des questions militaires (recensement et organisation des de la journée défense et citoyenneté) et des questions de nationalité ( acquisition et perte).
  • L’organisation des élections auprès des Français expatriés.
  • L’assistance auprès des ressortissants selon leur situation.
  • La protection des ressortissants français en cas d’arrestation, d’incarcération, d’accident grave.
  • L’organisation de la commission locale des bourses.
  • Le maillage du territoire norvégien grâce à l’apport des Consuls honoraires

C’est dire si ses compétences et ses responsabilités sont étendues !

L’inscription

Quand vous vous installez dans un pays de façon permanente, il est préférable de vous inscrire auprès du consulat. L’inscription est soumise à une condition : vous devez résider dans le pays où se trouve le consulat de façon légale, c’est-à-dire avec la permission des autorités locales.

On peut s’inscrire par courrier postal, par courrier électronique ou en personne. Pour cela , il vous faudra produire le formulaire d’inscription téléchargeable sur le site de l’Ambassade de France en Norvège, un justificatif d’identité, un justificatif de nationalité française, un justificatif de résidence en Norvège et une photo d’identité pour obtenir la carte consulaire.

L’inscription est indispensable évidemment pour toutes les questions administratives, mais pas seulement.

  • Elle permet à l’administration de mieux communiquer et informer les Français.
  • Autre avantage, financier celui-là, puisque l’inscription donne des tarifs préférentiels pour un certains nombre de droits de chancellerie.
  • Plus important encore, être inscrit permet au consulat d’assurer la sécurité des Français, de mieux les protéger, que l’on soit résident ou de passage.
  • Enfin, pour permettre à vos enfants de posséder la nationalité française, il faut avoir déclaré l’enfant, donc sa filiation, durant sa minorité.

En cas de pépin, le consulat peut vous aider si…

Vous avez égaré (ou on vous a volé) vos papiers : passeports, cartes nationales d’identité ou permis de conduire. Il faut présenter une déclaration faite auprès des autorités policières locales. S’il ne peut vous fournir immédiatement des papiers, le consulat peut vous délivrer laissez-passer pour rentrer en France.

On vous a volé tout votre argent : le consulat ne vous avancera pas d’argent, mais il pourra vous renseigner sur le meilleur moyen pour recevoir de l’argent de vos proches.

Vous tombez malade ou vous avez un accident, le consulat a une liste de médecins agréés par ses services qui parlent français. Mais il ne paiera pas les consultations à votre place. Mieux vaut donc être assuré avant le départ !

Vous êtes arrêté ou incarcéré, il est possible de demander que le consulat en soit informé. Le consul peut s’enquérir du motif de votre arrestation, prévenir la famille, s’assurer des conditions de détention et du respect de la loi locale par le biais de visites consulaires aux détenus. Il peut vous proposer une liste d’avocats francophones, mais, attention, tous les frais sont à votre charge.

En cas de décès, le consulat prévient la famille et l’oriente dans les formalités légales de rapatriement ou d’inhumation. Les frais sont à la charge de la famille.

Pour toute formalité administrative dans le pays de séjour, le consulat possède parfois les adresses utiles des administrations locales ou des interprètes.

Ils ne peuvent pas non plus intervenir dans le cours de la justice du pays où il se trouve. Chaque État est souverain et aucun pays ne peut s’ingérer dans le cours de la justice d’un pays tiers.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s